Les 5 essentiels du chat

STERILISATION

Si vous ne souhaitez pas faire reproduire votre chat, la stérilisation chirurgicale est la meilleure solution. Votre chat ne présentera plus de comportement lié au cycle de reproduction, tel que les chaleurs chez les femelles, les marquages urinaires et les fugues chez les mâles. De plus la stérilisation de votre chatte réduit fortement le risque de survenue de problèmes de santé graves, tels que les tumeurs mammaires ou les infections utérines. Les tumeurs mammaires sont cancéreuses 9 fois sur 10 chez la chatte. La stérilisation est donc une réelle protection pour elles. Pour les mêmes raisons, il est essentiel d’éviter de donner la pilule qui n'est pas micro-dosée pour l'espèce féline comme l'est la pilule contraceptive pour la femme, et dont la prise régulière ou occasionnelle augmente considérablement le risque d'apparition d'un cancer mammaire.


IDENTIFICATION

L’identification du chat est obligatoire. Elle vous sera utile en cas de fugue

Les associations de protection pour l’animal, la police, les douanes, les vétérinaires, la gendarmerie et la fourrière sont équipées d’un lecteur de puce, et si l’un de ces services est en possession de votre chat, il pourra vous contacter.


VACCINATION

Chez le chat, les symptômes ne sont souvent visibles par leurs propriétaires qu’en fin d’évolution. Un examen annuel est primordial car cela nous permet de déceler de façon précoce les maladies et d’en prévenir leur évolution.

Lors de votre première visite, le vétérinaire déterminera avec vous les maladies auxquelles votre animal pourrait être exposé et le calendrier de vaccination approprié. Bien que le calendrier puisse varier, il est important que les chatons reçoivent les vaccins de base qui procurent une protection contre les maladies infectieuses telles que la Panleucopénie, la Rhinotrachéite, la Calicivirose et la Rage. La vaccination peut commencer dès l'âge de 8 semaines et nécessite un rappel 4 semaines plus tard. Par la suite, le vétérinaire discutera avec vous des vaccins qu'il devra recevoir chaque année. N'oubliez pas de mentionner à votre vétérinaire si votre animal ira à l'extérieur, le vaccin contre la leucose est alors nécessaire.


PARASITES ET PUCES

Une analyse de selles (coprologie) est recommandée dès votre première visite pour bien identifier les différents parasites intestinaux que votre chaton pourrait avoir afin de prescrire le traitement le plus approprié.

Étant donné qu'il peut se contaminer lors de ses parties de chasse, une analyse annuelle est idéale.

Plusieurs produits sont disponibles pour la prévention et/ou le traitement des puces et des vers, chacun agissant de façon différente. Pour bien choisir le produit répondant le mieux à vos besoins, laissez-nous vous conseiller. N’hésiter pas à nous demander une démonstration pour l’application des pipettes et des conseils pour la prise des comprimés.

ATTENTION, N'UTILISEZ JAMAIS DE PRODUITS À PUCES POUR CHIEN (contenant des perméthrines) SUR UN CHAT, C'EST TRÈS TOXIQUE avec un risque mortel  !!
 

ALIMENTATION

Un chaton doit être nourri jusqu'à l'âge de 6 mois avec une nourriture permettant une bonne croissance. Lorsque vous ferez le changement vers la nourriture pour adulte, assurez-vous de faire une transition graduelle. Ne faites pas de modification brusque car cela pourrait causer de la diarrhée et/ou des vomissements. Les chats aiment grignoter, donnez-leur une quantité fixe par jour, mais divisée en plusieurs repas (comme des collations tout au long de la journée). En vieillissant, les chats sont sujets aux problèmes d'obésité. Pour tenter de prévenir cette condition, évitez de les nourrir à volonté. Si vous avez plusieurs chats, assurez-vous que chacun mange sa portion, idéalement, chacun devrait avoir son propre bol.